Notre Marais : visite guidée, histoire et anecdotes

Assia Bedjaoui et Gersende de Sambucy / Publié le 31 octobre 2020

Bienvenue sur le blog de notre chambre d’hôtes « Assia et Nathalie »

Une oasis de calme et de verdure au centre de Paris.

N’avez-vous jamais rêvé d’arpenter le quartier du Marais ?

Découvrir ses mille et une énigmes enfouies sous chacune de ses ruelles pavées ?

Suivez-nous ! On vous embarque pour vous faire ressentir l’âme authentique et chaleureuse de notre quartier.

On vous révèle avec plaisir ses mille et un charmes et secrets.

Le Marais est à la fois historique, multiculturel, branché et gourmand.

Il est l’un des quartiers les plus fascinants de Paris.

Savez-vous pourquoi on l’appelle « Le Marais » ?

A l’époque préhistorique, la Seine avait deux bras – et non un seul comme aujourd’hui.

L’ancien bras a disparu avec l’apparition d’un climat plus doux. Il restait alors une vaste zone marécageuse et fertile qui, à partir du 9ème siècle, commença à s’assécher.

Afin de nourrir la population, ces anciens marécages ont été transformés en jardins maraîchers – à l’origine du nom « Marais ».

C’est à partir du 17ème siècle que le Marais change de physionomie et devient très prisé. La haute aristocratie parisienne y construit de nombreux hôtels particuliers. C’est le « Grand Siècle du Marais » et toute son effervescence littéraire, artistique et sociétale.

Baladez-vous pour admirer les portes cochères singulières et les magnifiques hôtels particuliers ! Les plus somptueux sont le siège de musées renommés comme celui des Archives Nationales (Hôtel de Soubise) dont on parlera dans le « Secteur Archives ».

Notre chambre d’hôtes se situe quant à elle dans l’ancien Hôtel de Bonneval qui abrite de nombreux appartements privés. Son entrée, ses pavillons et sa superbe fresque du 18ème siècle sont classés à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Photo Entrée Fresque
Ancien escalier d’honneur et fresque du XVIIIè siècle de notre résidence
© Assia et Nathalie

Sous l’impulsion de la Loi Malraux, le Marais devient en 1964 le premier secteur sauvegardé de Paris.

Il est aujourd’hui le lieu de rencontre de nombreuses communautés, notamment juive, gay ou encore chinoise – rendant notre quartier « merveilleusement cosmopolite » comme l’évoqua le sociologue Edgar Morin.

Laissez-vous séduire par le charme irrésistible du Marais ! Notre quartier est divisé en 4 secteurs : Place des Vosges, Archives, Beaubourg et Saint-Paul.  

C’est parti ! On vous emmène à 5 minutes à pied de notre chambre d’hôte où se trouve l’une des plus belles places de Paris :

SECTEUR DE LA PLACE DES VOSGES : DE LA BASTILLE AU MUSÉE CARNAVALET

Vous admirez le must du Marais ! Sa quintessence… La Place des Vosges est la première place royale de la capitale : un chef-d’œuvre d’architecture classique française ! 36 pavillons de brique et de pierre avec au rez-de-chaussée les anciennes promenades sous les arcades devenues aujourd’hui des galeries d’art et restaurants.

Bonne Qualité Place Des Vosges 2 2
La Place des Vosges : la quintessence du Marais © Assia et Nathalie

A cet endroit se trouvait l’ancienne résidence des Rois de France : l’Hôtel des Tournelles où ont séjourné plusieurs rois jusqu’à Henri II. Amoureux des fêtes et des tournois, ce roi de la Renaissance meurt de façon tragique en 1559, après avoir reçu un coup de lance à l’œil et à la tête. Catherine de Médicis, choquée et en deuil, décide alors de faire raser la place qui devient un grand marché aux chevaux, seul moyen de locomotion à l’époque. La Cour royale déménage alors au Louvre.  

A partir de 1605, Henri IV fait édifier l’actuelle Place pour offrir un lieu prestigieux de séjour et de plaisance aux grands noms de l’Histoire de France : Sully, Richelieu, Louis XIII, Madame de Sévigné, Molière et bien d’autres…

Tous aiment flâner sous ses arcades à l’abri du soleil et se promener dans les jardins du Roi. Notre rue du Parc Royal a d’ailleurs été baptisée ainsi car elle y menait – en 5 minutes à pied.

A la Révolution Française, la Place Royale est renommée en hommage au département des Vosges qui le premier s’est acquitté de l’impôt révolutionnaire.

Rue Du Parc Royal
Notre rue du Parc Royal bordée de jardins et fleurs © Assia et Nathalie

Baladez-vous le long des arcades à la découverte des galeries d’art. Allez visiter la Maison de Victor Hugo au 6 Place des Vosges, et si l’envie d’en profiter un peu plus se fait ressentir, savourez de délicieux macarons à la terrasse du Salon de thé Carette (possibilité de manger sur place). Cela vous laissera plus de temps pour admirer la perfection de l’architecture de cette Place historique et le charme intemporel de son jardin où les Parisiens adorent pique-niquer.

Carette 1
Petite pause gourmande : café et macarons – Salon de thé Carette (Place des Vosges)
© Assia et Nathalie

Et attendez, ne partez pas sans avoir découvert le passage secret qui mène au jardin de l’Hôtel de Sully. Ce superbe hôtel particulier est aujourd’hui le siège du Centre des Monuments Nationaux. Son abonnement « Passion Monuments » vous propose de découvrir pendant un an près de 80 lieux d’exception en France !

Passage
Passage reliant la Place des Vosges au jardin de l’Hôtel de Sully
© Assia et Nathalie

Pour y aller, depuis Carette, traversez le jardin Louis XIII (au centre de la Place des Vosges trône la statue équestre du Roi). Tournez à droite sous les arcades et vous tomberez sur une petite porte cochère qui conduit au jardin de l’Hôtel de Sully. Un endroit idéal pour se prélasser au soleil, loin de la foule. Au bout du jardin, par l’entrée imposante de l’Hôtel de Sully, vous arriverez sur la rue Saint-Antoine, qui sur votre gauche vous mènera à la célèbre Place de la Bastille.

Vous cherchez un endroit pour déjeuner ?

Derrière la Place des Vosges, le restaurant l’Ange 20 (44 rue des Tournelles) est un régal des papilles ! Thierry et son équipe vous proposent des plats traditionnels délicieux « avec des produits frais et mitonnés comme à la maison ». On adore le fondant d’agneau cuit pendant 6 heures accompagné de ses légumes variés et colorés.

Fondant Ange20
Délicieux « Fondant d’agneau » – Restaurant L’Ange 20 © Assia et Nathalie

On vous a aussi sélectionné – toujours à côté de la Place des Vosges – le Petit Italien (5 rue Saint Gilles, angle Béarn) ou le Petit Marché (9 rue de Béarn) ; l’un pour ses succulentes pâtes et l’autre pour sa cuisine française mijotée à l’asiatique, comme leur délicieux magret de canard aux petites bananes cuites. Ou encore leur millefeuille de thon et biscuit croustillant salé !

Mille Fueille Retouché
Le millefeuille de thon du Restaurant Le Petit Marché © Assia et Nathalie

Envie de faire un peu de shopping ?

Arpentez la rue des Francs-Bourgeois dont les nombreuses boutiques de luxe à la devanture d’antan font la notoriété. Vous y trouverez les grands noms de la parfumerie (Guerlain, Aqua Di Parma…) ou Diptyque pour les bougies, mais aussi de grandes marques de prêt-à-porter (Gérard Darel, Zadig & Voltaire, Claudie Pierlot) ou encore Nespresso et Uniqlo.

Pour la petite histoire, cette rue a longtemps accueilli des tisserands, puis des maisons d’aumône pour héberger des bourgeois très pauvres, exonérés de taxes. On les appelait alors : « francs de taxes » d’où le nom « Francs-Bourgeois ».

Francs Bourgeois
Ancienne plaque gravée sur pierre de la rue des Francs-Bourgeois © Assia et Nathalie

Continuez sur la rue Vieille du Temple, une autre artère très commerçante du Marais. Vous y trouverez de nombreuses boutiques mais également la très belle boulangerie Saveurs de Pains (au numéro 38 de la rue) – au cas où une délicieuse baguette vous tente…

People Riding Bicycles In Marais In Paris
La Boulangerie Saveurs de Pains – © Page Light Studios – Photo I-Stock Getty

Non loin de là se trouve la rue des Rosiers, emblématique de l’ancien quartier juif. Elle est aujourd’hui surtout connue pour ses boutiques et restaurants où l’on peut déguster de succulents « falafel ».

Pour le secteur Place des Vosges – le Musée Carnavalet (16 rue des Francs-Bourgeois) vous fera découvrir l’histoire de Paris de la Préhistoire à aujourd’hui. Situé en plein cœur du magnifique « Hôtel Carnavalet », il est l’un des rares témoins de l’architecture Renaissance à Paris avec la cour carrée du Louvre. Sa réouverture est prévue au printemps 2021.

Carnavalet
Le Musée Carnavalet © Assia et Nathalie

Un autre musée moins connu mais élégant est dédié au « goût du XVIIIè siècle » : le Musée Cognacq-Jay (8 rue Elzevir) rassemble des œuvres ayant appartenu à Ernest Cognacq et Marie-Louise Jay (fondateurs de la Samaritaine).

C’est déjà l’heure de l’apéro ?

Dirigez-vous vers la charmante et intime place Sainte-Catherine ! Vous aurez l’impression de vous retrouver dans un petit bout de campagne, loin de l’agitation parisienne, pour siroter votre boisson préférée.

Sainte Catherine
La charmante Place Sainte Catherine © Assia et Nathalie

Pour une atmosphère romantique au dîner, le restaurant Camille (angle de la rue Elzevir et Francs-Bourgeois) vous propose une cuisine française traditionnelle, dans un cadre chaleureux et intimiste. Vous pourrez en profiter jusqu’à la fermeture, puisque le restaurant se situe à 2 minutes à pied de notre chambre d’hôtes. Mais il est actuellement fermé pour rénovation.

Envie de prolonger votre visite par le secteur des Archives ?

SECTEUR DES ARCHIVES : DU MUSÉE PICASSO À LA RUE DE BRETAGNE

Au pied de notre chambre d’hôtes, ne manquez pas le célèbre Musée Picasso !

Et même si vous n’appréciez pas l’illustre peintre, la splendeur architecturale de l’Hôtel Salé (5 rue de Thorigny) vaut le détour.

Petite anecdote, l’origine du nom de l’Hôtel Salé fait référence à l’ancien impôt sur le sel que le propriétaire percevait au nom du roi.

On peut y admirer non seulement des œuvres de Picasso, mais aussi de ses peintres favoris tels que Cézanne, Degas ou Le Nain.

Picasso 2
L’Hôtel Salé qui abrite le Musée Picasso – prise de vue de son jardin © Assia et Nathalie

Le quartier des Archives est également renommé pour ses nombreuses galeries d’arts, boutiques de créateurs très prisées pendant la « Fashion Week » et restaurants.

Pour une offre sans gluten, le restaurant italien branché le Big Love (30 rue Debelleyme) propose d’excellentes pâtes et pizzas.

On a un petit coup de cœur pour le Café le Charlot (38 rue Charlot). Vous y serez toujours accueillis chaleureusement par Eduardo et son équipe qui vous serviront des plats exquis cuisinés avec passion !

Sinon, pour un repas 100 % végétalien et gourmand, rendez-vous chez Wild and the Moon (55 rue Charlot) pour découvrir ce dernier restaurant à la mode, éthique et éco-responsable.

Perpendiculaire à la rue Charlot, vous trouverez la frétillante et authentique rue de Bretagne où commerçants et restaurateurs se partagent harmonieusement le trottoir. C’est notre rue préférée ! Idéale pour déjeuner, dîner où simplement prendre un petit verre, vous y trouverez votre bonheur !

Si vous aimez bouquiner, faites escale dans notre belle librairie de quartier, Comme un Roman (39 rue de Bretagne). Elle propose notamment de la littérature française et étrangère, poésie, polars, sciences humaines et BD. Leurs vendeurs sympathiques se feront un grand plaisir de vous conseiller.

Ne manquez surtout pas le Marché des Enfants-Rouges (39-41 rue de Bretagne), le plus vieux marché couvert de Paris où l’on peut se restaurer aux goûts de différentes cuisines du monde (libanaise, japonaise, marocaine, créole…). On y trouve aussi traiteurs, primeurs et une belle poissonnerie familiale tenue par Christine, Claude et leur fils Franck.

Poissonnerie
Poissonnerie du Marché des Enfants Rouges – rue de Bretagne © Assia et Nathalie

A l’origine, ce marché était un orphelinat dont les enfants étaient vêtus d’une étoffe rouge, aux couleurs de la charité chrétienne, d’où le nom « Enfants Rouges ».

Après sa fermeture en 1772, c’est une laiterie et sa dizaine de vaches qui s’y installèrent pour approvisionner le quartier en lait frais jusqu’au début de la première guerre mondiale.

Marcheenfantrouge
L’entrée du Marché des Enfants-Rouges – le plus ancien marché couvert de Paris
© Assia et Nathalie

Au bout de la rue de Bretagne (n°56) et face à la Mairie du IIIème se trouve le Square du Temple – Elie Wiesel.

Square Elie Weisel
Square du Temple « Elie Wiesel » avec en arrière plan la Mairie du IIIè arrondissement © Assia et Nathalie

Son magnifique jardin à l’anglaise vous permettra une pause zen voire gourmande si vous avez acheté un délicieux cookie chez Scoop me a cookie (38 rue de Bretagne). A titre personnel, les cookies au thé vert matcha sont nos préférés.

Scoop Me A Cookie
Pause au Café Le Charlot – cookie au matcha et chocolat noir de la boutique Scoop me a cookie © Assia et Nathalie

Enfin, vous arrivez rue des Archives devant le vaste et somptueux Hôtel de Soubise où sont conservées les Archives Nationales de France depuis 1808 dans le musée du même nom créé en 1867.

Bonne Qualité Archives
Hôtel de Soubise – Musée des Archives Nationales © Assia et Nathalie

Vous êtes toujours avec nous ? Parce que le moment est venu d’aborder le secteur de Beaubourg !

SECTEUR DE BEAUBOURG

Bienvenue dans la partie la plus active du Marais où se trouve le Centre Georges-Pompidou – communément appelé Beaubourg.

Georges Pompidou sous sa présidence prit l’initiative de construire un espace dédié à la création artistique contemporaine des 20ème et 21ème siècles, ainsi qu’une bibliothèque. Les deux architectes sélectionnés ont eu l’idée originale et novatrice d’extérioriser toute la structure portante, ainsi que les canalisations multicolores.

Centre Pompidou
Vue grand angle du Centre Georges Pompidou © dennisvdw – Photo I-Stock Getty

Poursuivez votre promenade dans un petit lieu insolite du Marais et dans l’un des plus anciens passages de Paris. Accessible seulement à pied, le Passage de l’Ancre est situé entre la rue de Turbigo et la rue Saint-Martin. Profitez pleinement de son oasis de verdure et de ses maisons colorées ! Vous pourrez même y faire réparer votre parapluie chez PEP’S, ouvert dans la rue depuis 1960.

Olympus Digital Camera
La boutique Pep’s au coeur du Passage de l’Ancre © Gersende de Sambucy

En redescendant la rue du Temple, place de l’Hôtel de Ville, faites votre shopping au BHV – Marais (Bazar de l’Hôtel de Ville). Ce superbe bâtiment est le lieu incontournable et tendance regroupant de nombreuses marques de mode, de décoration intérieure, mais également du bricolage. Vous y trouverez absolument tout ce que vous cherchez.  

Bhv Plan Paysage
Le BHV (Bazar de l’Hôtel de Ville) à la nuit tombée © Assia et Nathalie

Et si vous voulez davantage opter pour du shopping en plein air, sillonnez la rue de Rivoli (reliant la place de la Concorde à la place de la Bastille). Aujourd’hui cycliste et piétonne, elle fourmille de multiples boutiques et cafés. 

Après vos achats, rendez-vous sur la Place de l’Hôtel de Ville – site de l’actuelle imposante Mairie de Paris. Été comme hiver, elle organise des évènements culturels, musicaux ou sportifs sur son parvis qui participent de l’atmosphère dynamique du Marais. Ici se décident toutes les orientations politiques et sociales de la ville.

City Hall Hotel De Ville On Eponymous Square Hotel De Ville (former Medieval Grevskaya Square), Paris, France
La Place de l’Hôtel de Ville et la Mairie de Paris © Olga355 Photo I-Stock Getty

On termine cet article avec le 4ème secteur du Marais ! 

SECTEUR DE SAINT PAUL

Derrière l’Hôtel de Ville, vous pourrez découvrir l’Eglise Saint-Gervais – Saint-Protais – deux jumeaux chrétiens persécutés sous l’empereur romain Néron. C’est une jolie petite église construite en 1494 – dont les travaux ont duré 150 ans environ ! À l’intérieur on y trouve l’orgue à pilastres cannelés, le plus ancien de Paris.

Saint Gervais
La belle façade de l’Eglise Saint Gervais – Saint Protais © Assia et Nathalie

Saviez-vous que – juste à côté – la rue François-Miron était une ancienne voie romaine reliant Lutèce à Melun ? Vous y trouverez deux magnifiques maisons médiévales à pans de bois (aux n° 11 et 13).

François Miron
Les maisons à pans de bois (ou colombages) de la rue François-Miron © Assia et Nathalie

Oh ! et surtout prenez sur la droite la charmante rue des Barres qui vous mènera jusqu’à la Seine. Vous pourrez prendre un verre ou un repas sur la vaste terrasse de Chez Julien.

A Small Pedestrian Cobbled Street In The Old District Of Le Marais In Paris, France, Behind Saint Gervais Church, With People Having Lunch On The Shady Terrace Of A Restaurant By A Sunny Summer Day.
La charmante rue des Barres derrière l’Eglise Saint-Gervais © olrat Photo I-Stock Getty

Le secteur Saint Paul est bien évidemment connu pour le Mémorial de la Shoah (17 rue Geoffroy l’Asnier). Lieu de mémoire pour la population juive, vous y trouverez un musée dédié à l’histoire tragique de la Shoah. Le « Mur des Justes » rend hommage aux 3900 hommes et femmes ayant sauvé des Juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Plus loin, dans la rue du Figuier, arrêtez-vous pour une pause en plein air dans le joli parc de l’Hôtel de Sens, ancienne résidence des archevêques de Sens.

Avec son architecture civile médiévale, il est aujourd’hui occupé par la Bibliothèque Forney, consacrée aux arts décoratifs.

Bonne Qualité Hôtel De Sens
L’Hôtel de Sens © Assia et Nathalie

À l’angle des rues de Jouy et de Fourcy, levez les yeux pour découvrir le bas-relief du rémouleur, un vieux métier. Il se déplaçait avec sa petite charrette sur laquelle était fixée une meule en grès. Il la faisait tourner à l’aide de sa pédale pour aiguiser les ustensiles des ménagères et commerçants, mais aussi les poignards et épées des gentilshommes. S’arrêtant à chaque coin de rue, il agitait sa clochette en criant : « rémouleur, repasse couteaux ! repasse ciseaux ! »

Rémouleur Assia
Enseigne du Rémouleur © Assia et Nathalie

Si vous voulez remonter vers Saint-Paul, prenez la rue des Jardins Saint-Paul. A l’angle de cette rue et de la rue Charlemagne, vous pourrez admirer les vestiges de l’enceinte de Philippe Auguste, construite entre 1190 et 1209. Ce Roi Capétien avait ordonné sa construction avant son départ pour la 3ème croisade afin de protéger la Cité contre d’éventuelles attaques. Il reste encore quelques traces de cette muraille à plusieurs endroits de la capitale. Mais c’est dans le Marais que se trouve la plus longue partie (60 mètres) ! La fortification entière – entre les rives droite et gauche – mesurait à l’époque près de 5100 mètres et était renforcée par des tours tous les 70 mètres !

Enceinte Philippe Auguste
Vestiges de l’enceinte médiévale de Philippe Auguste flanquée de sa tour © Assia et Nathalie

Juste à côté, pour nos amis végétaliens, le Potager du Marais (26 rue Saint-Paul) saura vous proposer de superbes petits plats gourmands.

Potager Du Marais
Restaurant Vegan Le Potager du Marais © Assia et Nathalie

On vous conseille également Autour du saumon (60 rue François Miron), épicerie fine et restaurant pour déguster le saumon et autres produits de la mer sous toutes ses formes.

Enfin, ne manquez pas de visiter la superbe Église Saint-Paul – première église jésuite de Paris. Construite au XVIIème siècle, c’est une splendide église baroque qui a été entièrement rénovée en 2012.

Pour la petite histoire, c’est dans cette église que se marient Cosette et Marius dans les Misérables de Victor Hugo. Et Madame de Sévigné y a été baptisée.

Saint Paul
Façade de l’Eglise Saint Paul © Assia et Nathalie

Notre prochain article vous fera découvrir « le Grand Siècle du Marais » à travers les illustres portraits colorés street art de Madame de Sévigné, Molière ou Henri IV – réalisés par l’artiste C215 à la demande de notre Mairie du 4ème arrondissement.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


    4 commentaire(s)
  • Quelle promenade admirable! Je me sens de nouveau a Paris… Si bien écrit, avec beaucoup d’amour, intelligence et humour! Paris est dans mon coeur. Et votre compagnie, Assia & Natalie, nous manque beaucoup. Nous espérons de vous voir aussitôt
    que les américains puissent voyager de nouveau. Gros bisous de Chicago

    • A huge THANKS Svetlana ! Vous nous manquez également beaucoup et Chicago est si loin 🙁
      Je suis ravie que tu aies apprécié cet article sur le Marais et j’ai hâte qu’on puisse s’y promener ensemble lors de votre prochain voyage en France.
      En espérant que ce covid disparaisse et nous laisse tous en bonne santé.
      Bon courage pour les élections US qui semblent malheureusement très serrées…
      Je t’embrasse bien fort ainsi que Michael ! Take care and stay healthy. Assia

  • QUELLE RAVISSANTE BALADE …! AMOUREUX DU MARAIS DEPUIS LONGTEMPS , nous avons apprécié cette visite guidée truffée d’anecdotes « savoureuses « ! nous espérons pouvoir nous replonger bientôt « pour de vrai  » dans cette ambiance unique à Paris ! merci à vous nos Parisiennes préférées …bises jurassiennes !

    • Un grand MERCI Framboise et Michel pour votre commentaire adorable ! Et c’est encourageant pour le démarrage de notre blog.
      On a vraiment hâte de vous revoir et de retrouver tous nos amis et clients.
      Mais préservons nos santés d’abord et soyons prudents.
      On vous embrasse très fort depuis Paris !
      Assia et Nathalie

Booking

Booking

9,6/10
21 avis
TripAdvisor

TripAdvisor

5/5
161 avis
Facebook

Facebook

5/5
27 avis
Google

Google

5/5
20 avis